NASTY

Français, Nasty est né en 1975. Quand sa mère lui offre un livre sur le street-art, c’est la révélation. Il commence à graffer à Paris en 1988, il a 13 ans.
Passionné par le mouvement hip hop et fasciné par les street artistes New Yorkais, Nasty oriente son travail sur les lettres simples et les couleurs acidulées, se faisant remarquer en peignant des fresques hautes en couleurs sur les trains de Paris. Il travaille surtout sur la typographie de son nom, jouant sur les associations de couleurs, de formes et d’effets.
Très vite, son blaze apparaît un peu partout dans les tunnels du métropolitain, sur les quais de Seine et le long des voies ferrées ; tous les éléments caractéristiques de l’esthétique urbain qui deviennent ses supports de prédilection.

Début 90, il rejoint le collectif AEC (Artiste en Cavale). Ensemble, ils élaborent une stratégie et décident de privilégier leurs actions où leur travail sera le plus visible.
Ce sont ses œuvres sur les plaques de métro qui marquent la transition de Nasty depuis la rue vers le travail en galerie où il met en scène ces fameuses plaques en émail de la RATP, mais aussi les plans du métro et les briques en céramique.
Ceux sont des « morceaux » de Paris qui sont alors exposés, comme les témoins d’une époque.

Il a participé à la prestigieuse Collection ADG exposée en 2009 au Grand Palais Paris, a travaillé sur de nombreux projets publicitaires (1664, Mercedes, Bnp Paribas, Coca-Cola, Bic, Nestlé…), à l’exposition Belleville de la Maison Guerlain, French Invasion à Los Angeles et dans l’univers des « Artoys » ; Kidrobot ou encore Toy2R à Hong-Kong.

Contactez-nous pour plus d'informations.